29,46 M€
de capital
100
projets soutenus pour luter contre le mal logement
52
partenaires soutenus et accompagnés dans la mise en oeuvre de leur projet
128
actionnaires physiques
16.8 M€
d’investissements fonciers
142
logements très sociaux créés ou maintenus depuis 2014
4.1 M€
d'encours de prêts participatifs pour les acteurs de la lutte contre le mal logement

Besoins

Parce que bénéficier d'un logement c'est reconstruire une vie, SOLIFAP est une société d'investissements solidaires qui soutient les associations luttant contre le mal-logement. Plus de 60 ans après "l'Appel à l'insurection de la bonté" de l' Abbé Pierre, la situation du mal-logement en France reste une préoccupation majeure pour 13 millions de français, alors que de plus en plus de ménages ne trouvent plus à se loger. La Fondation Abbé Pierre décide ainsi de créer SOLIFAP en 2014 pour déployer des moyens additionnels pour lutter contre le mal-logement.

Réponses apportées par l'entreprise

Solifap, société d’investissements solidaires, a été créée dans l’objectif d’apporter une réponse complémentaire aux actions menées par la Fondation Abbé Pierre. Solifap a vocation à être l’outil d’accompagnement des acteurs associatifs qui œuvrent sur le terrain pour offrir des conditions d’habitat dignes aux personnes défavorisées.

L’ambition de SOLIFAP s’appuie sur trois outils d’investissements qui visent à favoriser dans la durée le développement et les actions de lutte contre le mal-logement, dans une volonté de démarche forte d’accompagnement des acteurs par :

1.    L’investissement foncier (acquisition d’immobilier) par lequel Solifap acquiert des immeubles, logements, maisons individuelles pour les mettre à disposition à des organismes de terrain (dans le cadre de baux de longue durée, convention/mandat de gestion…) afin de permettre la création ou le maintien de logements très sociaux,

2.    L’investissement financier (prêt participatif et garantie) qui vise à renforcer la structuration financière des associations par un apport direct en haut de bilan (prêt participatif), ou une garantie pour permettre l’accès aux concours bancaires de court et moyen terme,

3.    Le conseil, outil qui offre aux acteurs associatifs la possibilité d’être accompagnées sur des besoins stratégiques ou opérationnels (stratégie/vision/ambition, gouvernance, organisation…).

Haut de page