400
Personnes relogées
124
Logements construits et réhabilités

Besoins

Fellow Ashoka en 2008, François Marty fonde la Foncière Chênelet en 2009 pour répondre à un problème sociétal majeur de logement des personnes aux plus bas revenus : la Foncière Chênelet « déplace les lignes » et propose un habitat écologique de très haute qualité à ces populations.

En premier lieu, nous construisons des maisons de qualité à rebours de la pensée dominante à savoir, “des pauvres maisons pour les pauvres”, avec les problèmes énergétiques et de loyers impayés qui en découlent.  

Les charges liées aux énergies, déjà très élevées, ne cessent d’augmenter. Cela constitue un enjeu majeur pour les populations à faibles revenus qui ne peuvent y faire face. Le logement écologique permet des économies de consommations importantes, mais sa filière est encore peu développée en France et ne s’adresse qu’à une population aisée. Nous construisons donc des maisons écologiques saines et confortables pour les populations ayant les plus bas revenus.

La population âgée française va doubler en quinze ans. La majorité des personnes âgées souhaitent pouvoir rester dans leurs logements, qui souvent, ne le permettent pas, car ils ne sont pas adaptés à la mobilité réduite des seniors. Face au vieillissement de la population, nous ne pourrons pas avoir de maison de retraite pour tout le monde. Nos maisons étant adaptées à la mobilité réduite et au handicap, les personnes âgées en perte de mobilité pourront rester longtemps dans leurs maisons.

Réponses apportées par l'entreprise

Foncière Chênelet monte des projets sociétaux par la construction et la réhabilitation de logements sociaux, écologiques, confortables à très faibles charges, entièrement adaptés aux handicaps et au grand âge

Notre objectif : 50 à 80€ de charges mensuelles selon la taille du logement

Pour y parvenir, nous nous fixons des standards élevés en termes de construction et d’équipement « économie d’énergie » et « vieillissement, handicap »

 
Le modèle Foncière Chênelet :
 

  • Répond aux besoins des territoires ruraux et périurbains :

En construisant et réhabilitant là où les autres bailleurs ne vont pas;

En apportant une solution à des élus qui n’envisagent plus de réponses aux besoins de leurs territoires;

  • Revitalise des territoires :

Dynamisme économique avec des appels d’offres des logements qui permettent la réponse des entreprises locales qui prennent en charge aujourd’hui plus de 70% du coût des travaux;

Des clauses d’insertion pour former des personnes exclues du marché de l’emploi aux métiers de demain.

  • Répond aux besoins des habitants :

Qui paient de très faibles charges,

Arrivent à payer leurs factures, sortent d’un cycle d’assistanat,

Bénéficient d’un logement sain, adapté vieillissement et handicap.

 

Tout en étant :

  • Sociétalement performant :

Répond aux besoins de personnes à faibles revenus,

Évite les impayés, anticipe la hausse prévisible des coûts de l’énergie,

Répond à la problématique du vieillissement, de la dépendance, des petites retraites…

Un logement social valorisant.

  • Environnementalement performant :

Une empreinte carbone réduite

Une consommation d’énergie minimisée

Des équipements écologiques performants : chauffage biomasse, récupération d’eau de pluie, toiture végétalisée…

 

Haut de page