Par Amundi Le 08 avril 2020

Mom'Artre à la maison

MÔM'ARTRE A LA MAISON     
 
Maintenir le lien social avec les plus fragiles
durant le confinement
 Il nous est paru prioritaire de maintenir le contact avec les parents et enfants bénéficiaires de l’association, particulièrement les familles les plus isolées ou vulnérables.
Nous souhaitons également contribuer à maintenir le lien social avec les plus âgés, sujet auquel nos bénéficiaires sont sensibilisés via nos actions intergénérationnelles.

Nous avons constaté plusieurs sources de problèmes.
Le confinement pèse sur les familles qui ne savent pas comment occuper leurs enfants : on note un manque de ressources à proposer aux enfants notamment des activités artistiques, ludiques et pédagogiques.
Les temps de répit parental sont inexistants, notamment pour les foyers monoparentaux, et peuvent entraîner des situations de stress.
Les inégalités se creusent pour assurer l’école à la maison. Les vacances scolaires de Printemps et le temps long du confinement risquent d’accroître le décrochage de certains enfants.

Chez Môm’artre, nous comptabilisons 410 familles vulnérables bénéficiaires de nos services en Ile de France, 124 à Nantes et Bordeaux et 207 familles à Marseille et Arles soit un total de plus de 740 familles.
 
 
NOS OBJECTIFS
 
Maintenir le lien avec les plus fragiles via :

☎️ Un suivi individualisé par téléphone avec un adulte référent pour nos 700 familles les plus vulnérables incluant un temps d’aide aux devoirs.

📚 Des temps créatifs et ludiques proposés à l’ensemble de nos enfants bénéficiaires (lecture de contes, petites activités guidées) qui seront des temps de répit pour les parents.

🎨 La diffusion de nos activités artistiques et de notre pédagogie active et positive au plus grand nombre.

👐 L’appel à la solidarité des enfants, citoyens solidaires de leurs ainés même en confinement.
 
 
NOS ACTIONS
 

CAHIER D'ACTIVITES ARTISTIQUES
 
Mise en ligne sous format pdf libre de droit dans la France entière.

Et sur Paris Ile de France :

- Distribution hebdomadaire d’un cahier d’activités artistiques et ludiques pour l’ensemble de nos familles en fragilité ainsi qu’au sein des foyers de l’ASE et hôtels sociaux.
- Distribution de matériel artistique de base à nos familles bénéficiaires pour pouvoir réaliser les activités proposées dans le cahier.

La distribution de ce cahier et du kit de matériel permet de lever les freins d’accès à internet, à une imprimante et à du matériel artistique, non abordable pour les familles les plus fragiles.
 
Consultation et téléchargement ici


ALLO MÔM
 
Mise en place d’un soutien individualisé par téléphone avec un adulte bénévole référent pour les familles fragiles 2 à 3 fois par semaine.

Le référent prend des nouvelles de l’ensemble de la famille et fait remonter au Réseau Môm'artre les besoins non couverts par son intervention.

Il propose un temps de jeu et un temps d’aide aux devoirs à un ou plusieurs enfants de la famille.


MAILINGS HEBDOMADAIRES
 
A travers l’envoi de messages électroniques à toutes les familles, nous veillons à transmettre toute information importante concernant :
- les dispositifs d’aide existants
- les actions concrètes de soutien à la parentalité
- la prévention des risques liés à ce confinement (détresse psychologique, protection de l’enfance, violences faites aux femmes et aux enfants).

Nous joignons aussi dans cette communication nos ressources concernant la pédagogie positive, pour aider les parents à trouver un cadre simple et adapté pour faire face à cette situation particulière.

Sans oublier des idées d'activités pour accompagner les enfants chaque jour.
 
Inscription ici


RESEAUX SOCIAUX ET DEFIS COLLECTIFS
 
Par le biais des réseaux sociaux de l'association et du cahier d'activités, nous veillons à perpétuer un des piliers de môm'artre: créer ensemble. 

Nous publions quotidiennement sur Facebook des activités à réaliser par les enfants ainsi que des défis créatifs sur notre compte Instagram. 

Les défis visent à apporter du soutien aux personnes en première ligne face à l'épidémie en réalisant une animation avec toutes les illustrations faites par les enfants.
Mais aussi garder le contact avec les personnes âgées dans les EHPAD en leur envoyant lettres et dessins. 

Haut de page